JAPAN

Global Tourism Ambassadors

japan. Endless Discovery

Yokosuka and Miura with Line-Marie

20 Mars. Petite excursion en dehors de la capitale nippone. Aujourd'hui, direction Yokosuka. Situee a 70 km au sud de Tokyo, on peut la rejoindre en train via la keikyu line express en un peu moins de 30 minutes en partance de Yokohama (direction gare de Yokosuka Chou). En partance d'Ikebukuro il faudra ajouter 40 minutes.
Arrivee a Yokosuka, direction le jardin Verny ou se trouve le musee consacre a Leonce Verny. De la gare c'est a 5 minutes mais on peut prendre son temps pour visiter les rues de Yokosuka. Celle-ci est largement connue pour la base navale americano-japonaise c'est pourquoi il n'est pas rare de rencontrer des americains, particulierement le soir. Meme les magasins sont tres ≪ americanises ≫.
A cette epoque les fleurs de cerisiers bourgeonnaient a peine et la roseraie etait loin de la pleine floraison mais en ete le lieu doit etre tres appreciable.
Le musee se situe au bout du parc, le tour est vite fait mais on peut prendre son temps pour etudier ce que Leonce Verny a apporte au Japon, visionner le documentaire sur la vie au sein de l'arsenal ou encore experimenter les ≪ jeux ludiques ≫ mis en place pour se rendre compte de certains processus de construction de bateaux a cette epoque.
Le musee est juste en face de la base navale, et grace a la baie vitree on peut se perdre dans l'horizon de la mer.
Apres cette courte visite en route pour l'ile de Sarushima. Je me suis deplace en voiture tout au long de la journee, et il m'a fallu une grosse vingtaine de minutes pour atteindre le ≪ port ≫. Mais il y a aussi des bus qui font la navette. De la j'ai pris un bateau et au bout de 15 minutes j'avais atteint l'ile. Il y a beaucoup de choses a voir sur l'ile, notamment les ruines de fortification. Ayant servi de batterie a l'epoque Edo, celles-ci ne manquent pas. Mais la vegetation est aussi impressionnante, sortant de toute part. On retrouve aussi la-bas des tunnels faits de briques rouges, restes des techniques importees par les ingenieurs francais.
Il est possible de faire des barbecues sur l'ile mais ce n'etait ni la saison, ni le but de ma petite excursion.
Les sorties ca creusent. Alors, apres avoir apprecie l'environnement et l'ambiance de cette ile je suis allee manger au Keikyu-Hotel, ou j'ai bien mange (miam des sushis ^^). Ce qui a de bien avec cet hotel est qu'il est a deux pas (au sens propre) du Musee d'Art de Yokosuka. Celui-ci presente une architecture et une ambiance particulieres. Par la presence des baies vitrees, la lumiere rentre et sort, je ne me suis pas une seule fois sentie enfermee dans un batiment. J'ai pu profiter a la fois de ce que proposait le musee (petite exposition sur les annees 80, bibliotheque), mais aussi de la vue sur l'ocean d'un cote et l'aspect montagne de l'autre cote.
Ma visite n'a pas ete trop longue. Il est 14h et j'ai encore une longue route a faire pour atteindre le marche aux poissons de Miura (environ 1h en voiture). On y trouve essentiellement du thon mais pas uniquement. Il y a des coquillages, des poulpes, des sortes de concombres de mer… Et meme des sobas a base de nori (algues).
Ma sixieme etape est Jougashima, a 15 minutes du marche. La-bas c'est tout le monde cherche des coquillages. Grands-parents, parents, enfants. Alors moi aussi j'ai cherche des coquillages... et des crabes. Le relief m'a rappele certains reliefs francais… C'etait assez nostalgique sur le coup quand j'y repense. Je ne suis pas restee trop longtemps le soir commencait a tomber. Ainsi retour au centre de Yokosuka.
Avant de repartir sur Ikebukuro, je me suis quand meme attardee dans un snack dans la rue de Dobuita. Apres l'effort, le reconfort ^^. Je me suis ainsi laisser apprecier, pendant quelques minutes, la specialite du bar a base de Brandy. Un peu fort pour moi mais tres bon en gout…
Houla ! 19h passe. Il est temps de rentrer.